Assemblée Générale 2014

28/02/2015
Assemblée Générale 2014

Assemblée Générale ordinaire du 28 février 2014

Le vendredi 28 février 2014 à 17h30, l’Assemblée Générale de la Banque Alimentaire de la Creuse s’est réunie salle de réunions du cabinet Faucher, avenue Mendès France à Guéret, sur convocation du président en présence de M. Gérard HEINLE, représentant la région Centre Ouest à la Fédération Française des Banques Alimentaires.

M. FAUCHER, expert comptable de l’association, était présent.

 

Rappel de l’ordre du jour :

- Vérification des mandats

- Approbation du compte-rendu de l’AG du 27 mars 2013

- Rapport moral de l’exercice 2013

- Rapport d’activité de l’exercice 2013

- Rapport financier 2013 du cabinet comptable

- Budget prévisionnel 2014

- Fixation du montant de la cotisation annuelle des bénévoles adhérents, des associations adhérentes et montant de la participation de solidarité

- Renouvellement des mandats des administrateurs et élection des administrateurs

- Orientations de la Banque Alimentaire

- Questions diverses

 


Rapport moral de l'exercice 2013

 

Le Président procède à la lecture du rapport moral concernant l’exercice 2013.
Le fonctionnement de la Banque Alimentaire a été redéfini par l’équipe mise en place à l’issue du Conseil d’Administration du mois de mai 2013.

 

- Le fonctionnement administratif informatique à l’aide du logiciel VIF est utilisé de façon automatique, quotidienne, avec sérieux et de mieux en mieux maîtrisé. Jérémy PASINI est conscient de la nécessité d’un tel fonctionnement. Il a été rejoint par Florian BLANCHARD en CAE pour l’aider dans sa tâche.

 

- Les valeurs fondatrices de la BA sont mises en exergue :

  • Le rôle de la BA est de mettre à disposition des associations partenaires, des denrées alimentaires issues du PEAD ; PNAA ; IAA ; Dons ; Collecte et de la Ramasse.
  • Un point sera précisé concernant les denrées de l’Union Européenne à partir des dotations 2014.
  • La BA mutualise, stocke et distribue ces denrées alimentaires aux associations partenaires par convention, au prorata du nombre de bénéficiaires inscrits dans chaque association qui nous fait parvenir ces chiffres, chaque trimestre.
  • La BA organise à l’initiative de la FFBA, la collecte annuelle de novembre. Cette collecte est réalisée en partenariat étroit avec les bénévoles de chaque association et clubs service. La BA récupère l’ensemble de la collecte.
    Après avoir fait le tri, la pesée, le stockage, cette collecte sera distribuée suivant un calendrier établi par la BA. Ces denrées seront redistribuées aux associations ayant participé activement à la collecte, toujours au prorata du nombre d’ayants-droit.
  • Le tonnage de la collecte 2013 arrêté est de 18 188 kg. Ce chiffre est satisfaisant mais il aurait pu être supérieur avec l’implication de toutes les associations. (OASIS n’ayant pas participé) ainsi que par une présence accrue et indispensable du vendredi matin au samedi soir, voire le dimanche matin dans les GMS par les bénévoles positionnés sur ces magasins lors de la réunion de préparation.
    Nous comptons améliorer notre process de collecte 2014 en tenant compte de vos observations.

 

- Un objectif très important était de trouver des locaux adaptés au fonctionnement actuel de la BA.

En 2008 les locaux répondaient aux besoins. A ce jour, la BA doit répondre au nombre croissant de bénéficiaires (+ 28 %) de façon rationnelle, voire professionnelle avec le souci de rassembler en un même lieu bien identifié, l’ensemble des denrées à ce jour externalisées (caserne Lelièvre et les Etablissements Chavegrand pour le surgelé) dans un souci de gestion cohérente des stocks.

Le fait d’avoir des locaux en adéquation avec notre activité, se traduira par la possibilité d’augmenter la diversité des denrées proposées, d’améliorer les conditions du travail et du bien être des bénévoles pas assez nombreux de la BA, de recevoir les bénévoles des associations dans une structure agréable et facile d’accès.

Ces locaux permettront un accès direct aux transporteurs facilitant les livraisons.

Ces locaux permettront également à la BA de la Creuse de recevoir et d’organiser des réunions de l’OTR.

 

Enfin devenir un acteur plus pertinent de la lutte contre le gaspillage et de l’inclusion sociale des plus démunis.

 

  • Accroitre la recherche de denrées gratuites.
    Exemple : La Convention signée avec la Fondation Monoprix et se rapprocher du monde agricole local.

 

  • Sensibiliser à la lutte contre le gaspillage.
    Exemple : Intervention au Forum régional organisé par le SIERS fin 2013. Les BA luttent contre le gaspillage chaque jour par leurs actions de « ramasses » dans les GMS ce qui participe en plus à l’amélioration de la valeur nutritionnelle des denrées distribuées.

 

  • Développer, en accompagnement des associations partenaires, des actions d’accueil et d’inclusion sociale.
    Exemple : Aider à la création d’épicerie(s) sociale(s)

 

  • Communiquer avec les associations partenaires pour lutter contre le gaspillage alimentaire eu mettant en avant, l’alimentation. Un travail auprès des collèges est désormais possible.

 

Développer la recherche de partenaires financiers. Cette année 2013, nous avons pu finaliser des actions avec la Caisse d’Epargne, la DRAAF et GrDF.

 

- Décisions suite au Conseil d’Administration extraordinaire du 14 février 2014. La participation de solidarité de 0,17 cts/kg sur les denrées issues de la Communauté Européenne est remplacée par une cotisation par bénéficiaire dont le montant calculé et retenu est de 5 € par an.

 

Ce mode de cotisation prendra effet dès lors que le FEAD 2014 sera distribué.

FEAD 2014 = PEAD + PNAA

Chaque association partenaire va recevoir le mode de calcul de cette participation.


Rapport d'activité de l'exercice 2013

 

M. Didier BIGNET présente le rapport d’activité de l’exercice 2013.

 

Les approvisionnements

Force est de constater une baisse de la dotation PEAD 2013 par rapport au calendrier prévisionnel de commandes, notamment sur : le beurre doux congelé, la farine et le sucre.

En début d’année, faute de lait, nous avons été obligés d’acheter 10 palettes à l’extérieur que nous avons été obligés de facturer 0,24 € le litre.

La ramasse quotidienne pour 2013 au niveau des GMS s’établit à 75 629 kg, ce qui représente 34,74 % du volume global de nos entrées marchandises.

La ramasse s’est enrichie d’un nouveau magasin, le Monoprix de Guéret, enseigne avec qui nous avons une convention nationale.

 

Les dons des IAA représentent un volume de 10 775 kg soit 4,95 %.

On note une augmentation significative des dons IAA (8 962 kg en 2012), ce qui correspond à une tendance nationale. Les industriels ont bien perçu l’intérêt de la déduction fiscale.

 

Nous nous devons de prospecter et inciter tous les intervenants du monde agroalimentaire à ne pas détruire mais à faire des dons, bien que notre département n’ait pas une vocation agroalimentaire.

 

La collecte des 29 et 30 novembre a permis de récolter 18 188 kg, chiffre en léger retrait par rapport à 2012 pour diverses raisons (mauvaise couverture des magasins, absence de bénévoles, conjoncture économique).

Ces denrées sont essentielles pour faire le lien avec les livraisons programmées des produits FEAD et surtout de diversifier et d’améliorer notre objectif d’équilibre nutritionnel.

 

Cette année, nous bénéficions d’une enveloppe FEAD de 83 049 €.

 

Manifestations

La Banque Alimentaire a été représentée cette année dans diverses réunions et forums :

 

  • Intervention de Monsieur GRAVILLON au SIERS sur le gaspillage
  • Participation à la journée mondiale du refus de la misère, nous avons offert le goûter aux enfants
  • Participation à une réunion au TGI sur la réinsertion des détenus de courte durée
  • Groupe de travail à la Mission Locale sur les perspectives du CAE
  • Participation à différentes réunions au sein de la Fédération Française des Banques Alimentaires (réunion des présidents, formation prospection) et au sein de l’OTR (Organisation Territoriale Régionale)
  • Organisation d’une collecte de printemps le 21/06/2013 sur une journée au sein des grandes surfaces de Guéret qui nous a permis de collecter 2 000 kg de denrées.

 

 

Nous envisageons à nouveau pour 2014 une collecte de printemps mais cette fois-ci, sur l’ensemble du département après concertation avec nos associations partenaires.

Nous avons fait l’objet d’un contrôle France Agrimer, organisme de tutelle pour le suivi des produits européens à compter du 08/01/2014. Certaines associations (50 %) ont également fait l’objet de ce contrôle dont nous attendons le rapport.

Il semble que ce dernier ne soulève pas de problème particulier.

 

Nouveaux locaux

Les locaux actuels étant trop exigus, nous avons été amenés à rechercher une structure adaptée à un fonctionnement rationnel.

Aujourd’hui, nous sommes obligés d’externaliser le stockage des produits surgelés au sein de l’entreprise Chavegrand et les produits secs dans les locaux de l’ancienne caserne Lelièvre (prêt du Conseil Général). 

Cette situation ne peut pas permettre une gestion saine des stocks et entraîne des coûts de logistique importants.

Après une recherche approfondie, avec l’impérative nécessitée de ne pas extérioriser la Banque Alimentaire du périmètre de Guéret, nous avons retenu les anciens locaux de France Paratonnerre (ZA du Clocher) qui nous semblaient les plus adaptés et les plus accessibles en terme de coût après négociation avec le propriétaire.

Congé a été donné au propriétaire actuel de nos locaux pour le mois de juin par lettre recommandée en date du 19/12/2013.

Cela va sans dire que les mois à venir vont être chargés afin d’aménager dans des conditions de respect d’hygiène, de sécurité et d’accueil pour l’ensemble des bénévoles de la BA et des associations.

Le coût actuel de nos locaux est de 1 000 € par mois pour 245 m² soit un prix de revient de 4,08 € du m².

Nous allons passer à un coût mensuel de 2 000 € pour 700 m² soit un prix de revient de 2,85 € du m².

Diverses démarches ont été faites pour financer de façon pérenne le loyer. Après maintes démarches auprès des instances locales, départementales, le financement a été validé avec l’aide du Conseil Général, de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret et des communes de La Souterraine, Aubusson et Bourganeuf.

La Banque Alimentaire a été déclarée d’intérêt communautaire par la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret.

Pour ce qui concerne le financement du matériel (chambres froides positive et négative, d’un palettier, d’un chariot élévateur gaz, mobilier), les dossiers ont été remis auprès des mécènes et aux financeurs potentiels (la DRAAF, Caisse d’Epargne, Fédération Française des Banques Alimentaires, GRDF, Carrefour…).

 

Nous avons déjà fait l’objet de dons matériels de la part de Carrefour (racks), RSI Limoges (Régime Sociale des Indépendants) qui nous ont offert un bureau complet et AGORA que nous tenons à remercier vivement.

 

Le rapport est approuvé à l’unanimité.

 


Fixation du montant de la cotisation annuelle des bénévoles adhérents, des associations adhérentes et montant de la participation de solidarité


Après avoir entendu le rapport du trésorier sur le budget 2013, l’Assemblée Générale approuve le dit budget prévisionnel et ses éventuels ajustements et fixe pour l’année 2014 :

 

  1. Les cotisations
    - 100 € pour les membres actifs adhérents (associations, personnes morales) qui bénéficient des services de la Banque Alimentaire,
    - 5 € pour les membres actifs (personnes physiques)
  2. La participation de solidarité sera remplacée par une cotisation à la part (bénéficiaire) de 5 €/an, validée en Conseil d’Administration extraordinaire du 14 février 2014.


Le président donne la parole à M. Gérard HEINLE :

 

Il remercie au nom de la FFBA et de son président M. Alain SEUGE, le président, M. Alain GRAVILLON, de son invitation à la présente Assemblée Générale.

« L’année dernière à la même époque, nous étions très préoccupés par le devenir de l’aide alimentaire européenne pour la période 2014 à 2020.

Courant 2013, l’ensemble du réseau des BA s’est mobilisé dans la lutte pour maintenir l’aide européenne. Grâce à la détermination affichée par tous les acteurs français de l’aide alimentaire, l’Union Européenne a finalement maintenu le principe d’une aide européenne en faveur des personnes démunies et lui consacrera un montant équivalent à celui des années passées.

 

Le grand changement est le principe de gratuité des denrées du FEAD ce qui, pour la plupart des BA, modifie leur mode de calcul de la participation solidarité 2014.

Un deuxième axe d’action a été l’engagement pour promouvoir l’aide alimentaire comme levier d’inclusion sociale des personnes accueillies.

Cette année 2014 sera une année de transition. Elle va demander au réseau des BA et à tous leurs partenaires une grande faculté d’adaptation pour prendre en compte les nouvelles règles qui vont régir la nouvelle forme de l’aide européenne.

 

Mais 2014 sera aussi l’année de la célébration des 30 ans des Banques Alimentaires.

Je conclurai en m’adressant particulièrement aux salariés et aux bénévoles ainsi qu’à ceux de nos associations et CCAS partenaires pour vous adresser un grand merci pour votre dénouement et votre mobilisation dans le combat contre la pauvreté. »

 

Consulter l'article concernant l'Assemblée Générale 2014 de la Banque Alimentaire de la Creuse

 

Retour