B.A. comme Banque Alimentaire ou Bonnes Actions

B.A. comme Banque Alimentaire ou Bonnes Actions
02/04/2016

Alain Gravillon, président depuis trois ans, a dressé un bilan très satisfaisant : "l'association se porte bien avec une stabilité au niveau des bénéficiaires puisque nous aidons environ 3.000 personnes au quotidien. C'est hélas un chiffre énorme pour un département comme le nôtre. Nous avions distribué 250 tonnes de denrées en 2014, un petit peu moins l'an passé. Les grandes et moyennes surfaces, qui jouent parfaitement le jeu de la solidarité, ont mis en place une politique de lutte contre le gaspillage qui explique cette baisse".

 

Il y a une trentaine d'années que les Banques Alimentaires existent en France. Elles mettent les denrées à la disposition d'associations (23 en Creuse) qui se chargent de la redistribution. Les produits ont plusieurs origines : la ramasse au quotidien auprès des grandes et moyennes surfaces du département, le Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis, l'industrie agro-alimentaire française et enfin de la collecte annuelle des Banques Alimentaires en novembre (21 tonnes cette année, 24 tonnes l'an passé, ce qui représente environ un mois de distribution). 

 

Bientôt une épicerie sociale et de la cuisine

La Banque Alimentaire de la Creuse a pour projets de créer une épicerie sociale avec le Centre Communal d'Action Sociale de la ville de Guéret et de mettre en route des ateliers cuisine itinérants afin que les bénéficiaires apparennent à valoriser les produits et à ne pas les gaspiller. Elle entretient également des relations étroites avec ses "collègues" des autres départements afin d'être réactive et efficace.