Le grand déménagement

Le grand déménagement
12/01/2014

 

Le grand déménagement

 

Année 2013, année record ! Sauf qu’en la matière, il n’y a pas de quoi se réjouir. La Banque alimentaire de la Creuse prouve plus que jamais son rôle essentiel pour nourrir nos concitoyens dans le besoin. L’année dernière, l’association a vu son nombre de bénéficiaires augmenter de 28%. La Banque alimentaire a distribué tout au long de l’année l’équivalent de 460.000 repas... en Creuse ! Tous les ans, la courbe est ascendante. Les hausses s’enchaînent comme le signe d’une misère galopante. Alors, l’association fait face, vaille que vaille et fournit en denrées ses associations partenaires, tous les jours de l’année, même les jours fériés.

Dans ce contexte, la collecte de denrées revêt un caractère particulier, une nécessité. Les Creusois se montrent plutôt généreux, lors de la grande collecte qui a eu lieu en novembre. 19 tonnes ont été données, ce qui couvre un mois de besoins. Pour le reste de l’année, les bénévoles de la Banque sollicitent les industriels et les grandes surfaces. C’est également une façon de lutter contre le gaspillage alimentaire. L’autre grand donateur est l’Union européenne. Suite à une grande bagarre, les associations humanitaires ont sauvé l’essentiel du PEAD (Programme européen d’aide alimentaire), au moins jusqu’en 2020. Pour autant, la part diminue sous un double effet. D’abord, de nouveaux entrants dans l’Union européenne auront droit à ce programme, ce qui mécaniquement diminue la part des autres. Ensuite, les produits sont de plus en plus chers. Ce qui a pour conséquence de réduire la quantité de produits achetés. A titre d’exemple, Didier Bignet, vice-président de la Banque alimentaire creusoise, explique que «le litre de lait se vend maintenant 60 centimes contre 48 centimes l’année dernière».

Plus de bouches à nourrir d’un côté, des denrées qu’il faut pourtant toujours trouver. Quel challenge pour les bénévoles, pas assez nombreux (d’ailleurs, un appel est lancé aux bonnes volontés).

Et enfin, une bonne nouvelle arrive! Le président, Alain Gravillon, va atteindre le premier objectif de son association : de nouveaux locaux. A la fin du premier semestre, la Banque va s’installer dans 700m2 de locaux (contre 248 m2 aujourd’hui!), et pouvoir regrouper les denrées dispersées en plusieurs endroits.

Ce déménagement dans la zone du Clocher, vers l’ex-DDE, rendra le travail plus fonctionnel. L’acquisition d’un chariot-élévateur à gaz allégera encore les manutentions. Certes, le loyer va augmenter (tout de même en dessous de sa valeur réelle) mais l’association a été classée d’intérêt communautaire... avec quelques subventions à la clé pour assurer l’équilibre financier. L’énorme travail de gestion des stocks sera donc «facilité». 600 m2 seront destinés aux stocks, à côté de salles de travail. Autre avantage de taille, le site est accessible aux camions. Quand des industriels de l’agro-alimentaire offriront des  dizaines de palettes de denrées, l’association creusoise pourra les accepter sans échafauder des plans incroyables pour les stocker.

Dans les années suivantes, la Banque projette de créer des ateliers de cuisine pour inciter les bénéficiaires à composer leur propre repas et d’ouvrir une épicerie solidaire.

 

Article consultable sur : http://www.l-echo.info/content/le-grand-déménagement


Retour au menu Presse


Retour à l'accueil