Le mécénat a bien aidé la Banque Alimentaire de la Creuse en 2015

Le mécénat a bien aidé la Banque Alimentaire de la Creuse en 2015
22/01/2016

Faute de subventions suffisantes, le président de la Banque Alimentaire de la Creuse a dû faire appel au mécénat. 

Vendredi 22 janvier 2016, l'association recevait un chèque important. Une rondelette somme de 7.700 euros.

"Des fonds qui nous ont déjà servis à aménager la nouvelle structure et à couvrir une partie des frais de fonctionnement", résume Alain Gravillon. Pour le président de la Banque Alimentaire, cette aide était indispensable car l'association a connu une situation inédite en 2015.

Une action ponctuelle. 

"J'ai bouclé mon budget grâce au mécénat, confie le président. Mais c'est une action ponctuelle contrairement aux subventions, qui sont quant à elles reconductibles". Enfin, en théorie !

En effet, certaines communes ont versé une subvention moins élevée en 2015. D'autres ont tout bonnement refusé, voire oublié de répondre. Ce qui scandalise Alain Gravillon. 

A l'heure de l'envoi des demandes de subvention aux communes pour 2016, il est inquiet. "Je ne suis qu'un bénévole, je ne vais pas aller courir après l'argent des financeurs. Sans les subventions, on ne pourra plus fonctionner". En revanche, le problème de pauvreté, lui, perdurera.

Et le président de rappeler que son association a été reconnue d'utilité communautaire par l'Agglo de Guéret. La Banque Alimentaire couvre tout le département et fournit des repas à plus de 3.000 bénéficiaires. 

Pour conclure, le président termine sur une note d'espoir. "En 2015, la collecte de novembre a permis de récolter 21 tonnes de denrées alimentaires".

Si certains élus ont fait défaut, les Creusois, quant à eux, restent solidaires.