Manger est l'enjeu de 3147 Creusois

Manger est l'enjeu de 3147 Creusois
06/03/2014

 

La Banque Alimentaire a distribué l'an dernier 218 tonnes de denrées alimentaires, pour aider le quotidien de plus de 3000 Creusois.

 

Avec près de 218 tonnes de denrées distribuées sur le département en 2013 et une augmentation de 28 % du nombre de bénéficiaires, les bénévoles de la Banque Alimentaire ont beaucoup de travail.

Le rôle de la Banque Alimentaire consiste à mettre à disposition de ses 21 associations partenaires des denrées alimentaires. Auparavant, elle les mutualise et les stocke. Ces denrées, redistribuées dans leur intégralité, proviennent de surplus du fonds européen d'aide aux plus démunis. Il existe également une collecte quotidienne au niveau des supermarchés guérétois. Des collectes auprès des particuliers sont aussi organisées.

La Banque Alimentaire de la Creuse a tenu son assemblée générale ordinaire afin de faire le bilan de l'année passée et de tracer des perspectives d'avenir. Les projets sont nombreux : accroître la recherche de denrées gratuites, sensibiliser à la lutte contre le gaspillage, développer des actions d'accueil et d'inclusion sociale, travailler sur l'équilibre alimentaire grâce notamment à un travail en collaboration avec les collèges et développer la recherche de partenaires financiers.

Une prospection va être engagée auprès des industries agro-alimentaires pour le don des invendus en insistant sur le fait que les futurs partenaires peuvent bénéficier de déductions fiscales importantes. Sans oublier que détruire des denrées alors que des personnes sont dans le besoin n'est pas acceptable.

Un changement de locaux est prévu pour juin.

Les anciens, trop exigus, ne sont plus adaptés au volume des denrées récoltées. Ce déménagement va permettre d'augmenter la diversité des denrées, d'améliorer les conditions de travail, de favoriser l'accès aux transporteurs et d'accueillir les associations dans de bien meilleures conditions. Ce sont en effet elles qui sont chargées de la redistribution aux 3147 bénéficiaires répartis sur le département.

Il subsiste néanmoins une inquiétude majeure : le nombre de bénéficiaires augmente de manière très significative (+ 28 % en un an) alors que les dotations européennes diminuent (le fonds d'aide aux plus démunis a été reconduit pour la période 2014-2020 mais il faut le partager en 27 pays alors qu'ils n'étaient que 20 auparavant).

 

 

Consultable également sur le site de La Montagne en cliquant ici ou sur le site du Populaire en cliquant ici.


Retour au menu Presse


Retour à l'accueil