Une convention a été signée avec la Banque Alimentaire et le lycée d'Ahun

Une convention a été signée avec la Banque Alimentaire et le lycée d'Ahun
03/03/2016

Un partenariat qui a la patate

 

L'AMOMA 23 (Association des Médaillés de l'Ordre du Mérite Agricole) a signé dernièrement une convention de partenariat pour réaliser une culture de pommes de terre, au profit de la Banque Alimentaire de la Creuse, en collaboration avec le Lycée agricole d'Ahun et des élèves de l'établissement. 

 

Alain Parrain, président de l'AMOMA 23 et son équipe sont satisfaits d'avoir pu nouer ce partenariat, pour le bien des personnes les plus en difficulté. "Nous souhaitons apporter notre appui aux actions visant à améliorer un peu la vie des personnes fragilisées.

Grâce au lycée agricole qui met une parcelle à notre disposition et conduit la culture, nous fournirons à la BA 23 une production de pommes de terre. Nos adhérents apporteront une aide en main d'oeuvre. Des partenaires seront sollicités pour la fourniture gratuite et à moindre coût de plants ; ou pour une participation financière", explique Alain Parrain.

 

Cette initiative est une bonne nouvelle pour la Banque Alimentaire, pour qui les fruits et légumes ne sont pas forcément les plus faciles à récupérer.

 

Les élèves du lycée seront associés

 

Alain Gravillon, président de l'association creusoise qui intervient auprès d'environ 3.000 personnes, signale que son organisation reçoit très peu de dons de légumes et remercie l'AMOMA pour cette opération en circuits courts creusois et précise que la Banque Alimentaire finalise un projet de cuisine itinérante, pour apprendre à travailler des produits de base, et réaliser des repas équilibrés. 

Quant au directeur du Lycée agricole d'Ahun, Eric Cazassus, il estime que "la participation d'élèves leur permettra de s'impliquer dans la conduite d'une culture, avec leurs enseignants. C'est aussi une occasion de mettre en avant des valeurs républicaines de don de soi pour des personnes en difficulté". Il rappelle que l'établissement souhaite favoriser des installations dans la production maraîchère, des formations existent et doivent être développées. 


Ce partenariat s'est concrétisé grâce à la participation de l'Amicale des anciens élèves représentée par son président, Dominique Marcicaud, ainsi que celle de Claude Aulong de l'AMOMA 23 et Didier Bignet de la BA 23.

Une rencontre sera organisée ultérieurement entre les différents intervenants afin que les élèves puissent mesurer tout l'intérêt de leur implication dans cette action humanitaire.